Âgisme mon cul

Article coup de gueule qui fait du bien car c’est un sujet qui m’a très / trop souvent énervée.

Tout d’abord parce que je croise beaucoup de mecs qui se permettent de crier à l’âgisme quand tu leur expliques qu’ils sont indécents à venir te draguer à l’âge de la retraite. Genre ils osent utiliser un discours pseudo militant pour maletearser. Au bûcher. Et aussi, malheureusement, parce que j’ai vu beaucoup trop de féministes, certainement de bonne foi, foncer tête baissée dans le mur de « l’âgisme ».

Alors on va commencer par le milieu féministe / militant. Sur certains groupes intersec j’ai vu des femmes se prendre des leçons de morale totalement déplacées (à la limite du victim bashing) parce qu’elles avaient osé évoquer l’âge bien avancé des types qui les avaient harcelées.

Juste pour info le paternalisme n’est pas un mythe. C’est récurrent dans les rapports de séduction hétéro. Et, guess what, c’est d’autant plus violent quand le mec à l’âge de ton père. Y’a une surcouche (rapport à l’autorité, au respect des ainés etc.) qui s’ajoute au rapport de domination, et qu’il serait pertinent de questionner à mon humble avis avant de crier bêtement à l’âgisme.

J’ai également vu des débats et des discussions passionnantes sur le sujet être purement et simplement censurées parce que ça pouvait heurter la sensibilité de celles qui avaient un conjoint plus âgé. Pardon ? Discuter d’une réalité sexiste sociétale n’a pas pour vocation de te blesser toi personnellement. Ça peut, ça arrive. Ça fait partie de la déconstruction. Oui ça fait chier mais c’est aussi ça le féminisme. Et dans tous les cas ce n’est pas une raison pour censurer une discussion sur le sexisme. Je veux dire, est-ce qu’on va interdire des discussions qui portent sur l’injonction à l’épilation parce que des femmes qui s’épilent pourraient se sentir mal à l’aise ? C’est ridicule.

Chacune fait ce qu’elle veut avec son corps et cette liberté est à défendre absolument. Mais aucune de nous n’est libre et libérée de toute pression et de toute oppression. C’est un fantasme, nous sommes des êtres sociaux. Je m’épile encore et j’ai conscience que je le fais aussi parce que les autres… parce qu’on m’a bien rentré dans le crâne que les poils c’était laid… J’en ai conscience. Et je ne vais pas mettre mes mains devant les yeux parce que « non je veux pas savoir que je suis influencée, que je suis conditionnée, lalalala, parce que je suis une personne totalement libre de mes choix ». Eh bien là c’est pareil. Sous prétexte que des réflexions sur le sexisme pourraient mettre mal à l’aise des femmes ayant des conjoints plus âgés, on censure.

Voilà, problème réglé. Retournons aux discussions uniquement centrées sur l’expérience personnelle de chacune. Super. Mais euh non désolée ce n’est pas ma vision du féminisme. On est là pour parler discriminations, sexisme, patriarcat. On parle de société. Avant tout. Respecter les choix de chacune c’est une chose, s’en tenir aux expériences de chacune sans jamais évoquer les mécanismes d’oppression : c’est un grand non.

BREF, continuons. L’âgisme mon cul donc. L’idée ce serait que si tu renvoies un type à son âge avancé par rapport au tien tu fais de l’âgisme. À l’image du sexisme on parle bien ici d’une discrimination systémique. On est d’accord là-dessus ? Oui, non ? Parce que bizarrement c’est pas du tout ce qu’on constate en regardant ce qui se passe au sein de notre société.

Je sais pas vous mais moi à peine arrivée au collège j’étais déjà informée et convaincue que c’était normal de sortir avec des hommes plus âgés que moi. Et il m’a fallu beaucoup de temps pour remettre cette « vérité » en question. Mais… Pourquoi on conditionne les femmes à sortir avec des hommes plus âgés ? Vous vous êtes jamais posé la question ? C’est quand même bien pratique de pouvoir sortir avec des femmes plus jeunes, plus fragiles, plus influençables… Et on en parle des abus dans les relations hommes adultes / femmes mineures ? Et du nombre de personnes qui défendent ce type de relations au nom de « l’amour » et de la « liberté » ? Sinon on peut aussi parler de la manière donc la justice traite les affaires de pédophilie et surtout ses victimes qui n’avaient qu’à exprimer clairement leur refus. À 11 ans.

Vous croyez vraiment que dans notre société les hommes sont discriminés par rapport à leur âge dans le cadre des relations amoureuses / sexuelles ? Si c’est le cas arrêtez tout. C’est un grand NON. Et d’ailleurs je vous spoile un peu désolée : c’est tout l’inverse !!! Eh oui, bienvenue à sexismland. Ici les hommes sont autorisés et encouragés à draguer n’importe quelle femme de n’importe quel âge. Et d’ailleurs plus elle est jeune, plus ils sont félicités par la société et par leurs pairs. Mais si souvenez-vous, vous les avez vues des centaines de fois ces scènes de cinéma où un quinqua se fait taper sur l’épaule par ses potes parce qu’il a trouvé un plan cul de l’âge de sa fille : un vrai champion le mec !

D’ailleurs restons dans le domaine du cinema si vous le voulez bien. On en parle des acteurs poivre et sel qui à 60 piges continuent à avoir des partenaires de 25 ans ? Et ça choque personne ? Vraiment ? Des acteurs qui, on nous le répète, deviennent de plus en plus séduisants en prenant de l’âge. Quand les femmes passé 40 ans sont cantonnées aux rôles de mères au foyer ? Et elles par contre… Enfin vous le savez tout comme moi, les femmes vieillissent plus mal que les hommes. Enfin c’est ce qu’on dit.

Sinon regardez l’aplomb avec lequel les mecs plus âgés nous drag… pardon, harcèlent. Genre ils se demandent pas UNE SEULE SECONDE si à trente piges t’as pas envie toi aussi de te taper un mec jeune. Nan quelle idée ! Certes eux ils ne veulent pas des femmes de leur âge (beurk) mais toi tu vas tomber sous le charme de leur petite cinquantaine. La société n’arrête pas de leur balancer des modèles d’hommes âgés qui font craquer des femmes à peine majeures. C’est bien que ça doit être vrai non ? Les femmes jeunes kiffent pas les jeunes, c’est un mythe. Elles aiment les hommes « d’expérience ». Et vas-y que tu crées des générations de mecs oppressifs qui même à 70 ans trouveront le moyen de mettre une main au cul à une gamine dans le métro.

Je vais vous livrer un peu de mon expérience sociologique sur les sites de rencontre. Je fais plus jeune que mon âge ce qui me permet de faire des tests. Parfois plus jeune, parfois plus âgée. Et chose étonnante (non) lorsque je mets mon âge réel (j’ai passé la trentaine) d’un coup je découvre une foule de mecs qui, quand je les rembarre, m’expliquent que je devrais pas faire la grande gueule, la fine bouche là, vu mon âge (la trentaine hein je rappelle…). Ils m’expliquent gentiment et cordialement que je suis une femme donc bientôt ménopausée, hors service, inutile, bonne à jeter.

Et croyez pas que ce sont uniquement les minots de 20 piges qui me balancent ça ! Bien sûr que non, ils ont 30 / 40 / 50 / 60 ans. Tranquilles. Genre no stress. Ça les perturbe pas un chouilla d’attaquer une femme de trente ans sur son âge alors qu’ils sont en pré retraite. À l’aise Blaise je vous dis ! Bah ouais à trente ans c’est mort, tu peux pas te permettre de refuser les avances d’un mec, peu importe son âge, faut te le mettre dans le crâne. J’adorerais vous dire que ce sont des incidents isolés, mais que nenni, c’est juste super récurrent C’est la norme et non l’exception.

Alors on peut être honnête deux minutes là ? Si âgisme il y a, qui le subit dans les rapports de séduction ? Les hommes ou les femmes ? Stop, ce ne sont pas les hommes. Pas une seule seconde. Pas un seul fucking centième de seconde. D’ailleurs on en parle de la culture pédophile ? Des corps de femmes toujours plus jeunes, toujours plus minces, toujours plus imberbes ? Plus c’est petit, plus c’est fragile, plus c’est mignon. On en parle de la pression que subissent les femmes pour rester jeunes, et paraître jeunes, et lutter contre les rides, et les cheveux blancs, et… ?

Quand vous entendez un type vous expliquer qu’il aime « les jeunes », si vous avez du mal à sentir la dégueulassserie et le sexisme derrière tout ça, tendez bien l’oreille. Parce que quand il vous dit qu’il aime les jeunes, il vous dit aussi qu’il n’aime pas les vieilles. Enfin « les vieilles » pour lui ça inclue surtout les femmes de son âge. Non il ne pense pas à des femmes plus âgées que lui. Faut pas abuser. Lui c’est un homme donc il n’est pas vieux mais les femmes de son âge bah… elles sont vieilles. Trop vieilles. Beurk caca.

En nous disant ça, en agissant comme ça, ces mecs insultent les femmes plus âgées que nous, qu’on ait 20, 30, 40 ans, peu importe. Ces déchets qui se croient fringuants parce que la société les en a convaincu nous insultent, ils insultent les femmes que nous connaissons, les femmes que nous aimons et les femmes que nous serons un jour.

Et pendant qu’ils paradent comme des coqs nous on doit se préparer au fait que notre mec à 50 ans partira avec une fille de 20 ans. C’est normal, c’est le démon de midi, c’est un mec, un chasseur, avec des spermatozoïdes vigoureux. D’ailleurs en passant : c’est un mythe hein, les hommes comme les femmes ont une fertilité qui décroît, et leurs têtards commencent à traîner la nageoire au bout d’un moment. Donc l’horloge biologique uniquement centrée sur les femmes… Ou pas.

Alors oui vous allez me dire on parle aussi des femmes qui sortent avec des mecs plus jeunes mais on en parle comme des curiosités, des bizarreries, des bugs dans la matrice qui renversent l’ordre établi. D’ailleurs on leur a même trouvé des noms d’animaux, oui d’animaux : les cougars, les pumas. Et au choix soit on se fout de leur gueule, soit on les critique de manière bien dégueulasse.

Question : quel est l’équivalent du terme cougar chez les hommes ? Mmm ? Tu vois pas ? Cherche pas, y’en a pas. Pas besoin de terme spécifique vu que chez les hommes c’est NORMAL. Les mecs sortent avec des femmes plus jeunes depuis la nuit des temps, c’est dans la nature des choses. C’est l’histoire de la vie. Le cycle éternel.

Alors si vous croisez un mec bien plus vieux que vous qui se permet de vous draguer / harceler, moi je dis que vous avez carrément la légitimité de le renvoyer à son sexisme bien crade ET à son âge. Et n’hésitez pas à envoyer chier cordialement toute personne qui viendra vous parler d’âgisme.

Parce que merde l’âgisme c’est pas ça. L’âgisme ça touche les personnes âgées dans leur rapport à la santé, au logement ou encore au travail, avec des conséquences économiques, sociales et psychologiques graves. Bref y’a beaucoup à dire et beaucoup de personnes à défendre. Mais ce qui est sûr par contre c’est que la question de l’âgisme ne concerne absolument pas les bitards qui croient que les femmes jeunes sont à leur disposition pour un cinq à sept sous viagra.

Publicités

23 réflexions sur “Âgisme mon cul

  1. Toutafé…
    Je suis une femme cis, je suis plus souvent attirée par des mecs plus jeunes que moi (enfin ils sont majeurs hein quand même ><), et mon entourage se "moque" de moi, souvent "gentiment", parfois beaucoup moins, parce que je suis "la cougar de la bande".
    Par contre, quand des potes de 30 ans se tapent des gamines de 16 ans, je suis la seule que ça choque.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    Je viens de passer une bonne heure à lire le blog après être tombée sur cet excellent article… Je ne sais pas si ça m’a détendue ou atterrée, mais en tous cas j’ai passé un bon moment. Enfin, en quelques sortes… Tant de patience m’interpelle et je suis très admirative. Courage et belles continuation pour la suite, et merci de partager toutes ces expériences reloues. ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour cet article, très réaliste.
    J’ai souvenir que les jeunes femmes de mon âge au « lycée » pour beaucoup n’étaient attirées et ne séduisaient que des mecs plus vieux (fac et +), et pour elles c’était parce que les mecs de leur âge étaient forcément immatures (sans forcément les connaître), en tout cas c’était leurs mots. Est-ce une forme de retour de bâton, une revanche ou vengeance des mecs selon vous aussi?

    J'aime

    1. D’une on nous fait bien comprendre que les hommes sont immatures, c’est le discours sociétal, et en plus de ça les hommes se comportent comme des enfants dès que cela les arrange. Donc ce n’est pas une construction de l’esprit et cela n’a rien à voir avec une vengeance vu que c’est quelque chose qui a été décidé par les hommes et non par les femmes, et que ce sont les femmes qui subissent les conséquences de ce mythe de l’immaturité masculine.

      J'aime

    2. Nul besoin de vengeance, ce qui signifierait une intention consciente de nuire aux femmes. Un des gros problèmes du patriarcat, c’est qu’après des centaines d’années de répétition et d’intégration, il est « intégré » justement, donc inconscient pour les oppresseurs, et pour la plupart des victimes.

      L’immaturité, c’est facile pour les mecs : « il faut leur pardonner, c’est parce qu’ils sont immatures ! » Et sinon ils veulent pas brancher leur cerveau un coup, grandir un peu, et arrêter d’oppresser les femmes et d’autres minorités ?

      L’immaturité est une cause de la domination, autant qu’une conséquence. Je vais faire de la socio-psycho de comptoir, mais :

      les filles étant opprimées dès leur plus jeune âge, elles se peuvent se rendre compte beaucoup plus tôt des inégalités, elles se payent la charge mentale, les responsabilités de la contraception et les conséquences d’un raté, etc. Donc elles murissent plus vite, de fait.

      Les mecs étant privilégiées, ils ne se rendent pas compte de tout cela (et bien d’autres choses) tant qu’une fille n’a pas le cran de leur mettre leurs privilèges sous le nez. Leur immaturité est donc une conséquence des privilèges / de la domination.

      Une fois cette immaturité « en place », celle-ci devient une cause : les mecs étant immatures, ils ne réfléchissent pas, ne voient pas les privilèges, n’arrivent même pas à les penser, et donc les perpétuent socialement. L’immaturité s’est transformée en cause des problèmes. La boucle est bouclée.

      Que les mecs ne voient pas leurs privilèges, et que ça en fasse des teubés machos tyranniques émotionnels qui ont peur de tout y compris de la moindre critique (yaka voir les exemples sur ce blog…), c’est un fait.

      C’est donc devenu une espèce de cycle, qui sert aussi d’excuse. Le cliché engendre un état de fait qui renforce le cliché. C’est un stéréotype. Le stéréotype entraine des comportements immatures, qui renforcent le cliché de la prétendue immaturité des mecs. Les parents (même les mamans) intègrent que les mecs sont immatures, et en font des gamins immatures, même involontairement.

      Juste pour dire que la perpétuation de ce cliché sert la domination, comme excuse d’une part, mais aussi comme moteur d’autre part.

      À un moment un pas de côté des dominants est nécessaire pour qu’ils voient leurs privilèges de leurs propres yeux. Et en général, cette prise de conscience ne peut venir que des dominés, car les dominants par définition ne voient pas leurs privilèges.

      Ça a été théorisé et très bien expliqué, mais je sais plus par qui. Et encore, j’ai bien conscience que mon explication est fort simplifiée, mais elle est déjà trop longue…

      Aimé par 1 personne

  4. Etant un homme, je ne suis pas sûr d’être tellement en position de critiquer cet article…mais de toute façon je ne peux pas puisque ce que tu dis est vrai (malheureusement). Je ne sais pas si tu vas penser que je suis sincère ou si tu penseras le contraire mais je suis tout à fait d’accord avec ce que tu as dit dans cet article. Et perso je trouve ces comportements débiles, en particulier le fait de critiquer une femme qui sort avec un jeune. La liberté ça existe aussi les gars. Après je dois t’avouer que j’ai eu du mal avec celui sur la misandrie (pour moi, être misandre signifie que chaque homme, dont moi, est forcément un violeur et je déteste les clichés comme ça qu’ils concernent les hommes et les femmes) principalement parce que j’ai l’impression d’être le Mal absolu (ce qui n’est pas forcément faux…puisque je suis un être humain) même si je ne peut absolument pas te donner tord quand tu dis que la société est tournée vers le patriarcat. Je suis en désaccord avec pas mal de points que tu avances (surtout que j’ai malgré moi l’impression que tu dis que je suis forcément dans le mal et que je suis forcément comme les connards type Harvey W. simplement parce que je suis et que c’est normal de considérer que tous les hommes sont comme ça) mais dans le fond je suis d’accord sur la plupart des points (privilèges, attention donnée aux hommes sur les femmes, etc).
    Au passage, je n’en suis pas sûr mais je crois qui’l y a effectivement un terme pour les hommes sortant avec des filles plus jeunes, on appelle ça un homme puma apparemment.

    J'aime

    1. Je t’invite à relire cet article sur la misandrie vu que tu ne sembles pas l’avoir compris, à moins que tu t’en tapes et que seule compte ta propre définition. En ce cas eh bien fais ta vie j’ai envie de dire 🙂

      Et franchement le commentaire pour parler de toi et du fait que toi, toi toi toi, tu te sens visé, était-ce vraiment utile ?

      Vous êtes fatigants avec votre ego non stop

      Bon courage

      J'aime

  5. Dans le milieu gay des sites et applis de rencontre il y a un peu cette dynamique aussi. Pas mal de mecs significativement plus âgés qui vont vers les 15-25 ans, et pourquoi pas en soi mais

    1 ) Beaucoup insistent et/ou se plaignent que « ça se fait pas de me rejeter sur mon âge » etc

    2 ) C’est souvent une démarche paternaliste (profitant du privilège de l’adulte bien installé qui a un job et l’expérience pour expliquer la vie, etc)

    3 ) Ils sont en général intéressés par les jeunes qui reflètent leur fantasme de la jeunesse (heureuse, qui fait la fête, belle…) donc évidemment pas les jeunes non-valides, gros, « moches » et autre.

    4 ) Il y a un côté très consommateur à vouloir se « taper des jeunes » juste parce que ce sont des jeunes, et assez déshumanisant finalement

    Après la situation est différente de celle des rapports hétéros (d’une part parce que domination homme/femme et homme/homme, d’autre part contexte hétéro/contexte gay), mais ton article m’a rappelé cette dynamique paternaliste et consommatrice tout de même

    Aimé par 1 personne

  6. Hello,
    Et si l’âgisme pouvait être vu dans toutes les situations dont tu parles ?
    Car âgisme = réduire quelqu’un à son âge :
    que ce soit valorisant (le vieux mâle qui pense « elle est jeune donc je veux l’ajouter à mon tableau de chasse) ou que ce soit rejetant (la jeune femme qui jette un mec peut-être chouette sous prétexte « qu’un vieux qui ose la draguer c’est affreux »).
    Dans les deux cas, on nie la personne car on ne se concentre que sur son âge. C’est peut-être ça, l’âgisme. Et donc pas réservé aux vieux ou aux jeunes…

    J'aime

    1. Non ce n’est pas ça l’âgisme. Je parle ici de discrimination systémique. Dire qu’un homme plus âgé rejeté à cause de son âge c’est de l’âgisme a autant de sens que de dire qu’un homme blanc traité de « mayonnaise » subit du racisme

      J'aime

  7. Malentendu ??
    Il y a la discrimination, qui peut toucher tout le monde (blancs ou noirs, hétéros ou homos, jeunes ou vieux…), et le fait qu’à un moment donné, dans une société donnée, c’est une de ses formes qui domine.
    Un blanc insulté à cause de sa couleur, c’est du racisme, évidemment, même si c’est 0,001% du racisme qui sévit actuellement en France.
    Si un patron refuse un boulot à quelqu’un de 25 ans parce qu’il est « trop jeune », c’est de l’âgisme, et c’est de l’âgisme aussi s’il refuse un boulot à quelqu’un de 55 ans parce qu’il est « trop vieux ». Et ça, que ce soient les 25 ans ou les 55 ans qui se retrouvent le plus souvent face au phénomène…

    Parce que ce serait pas sytémique ou majoritaire, hop, il n’y aurait plus de discrimination(s) ?

    J'aime

    1. Les discriminations sont la conséquence des rapports sociaux, des hiérarchies créées par/dans les rapports de pouvoir
      Les discriminations ne touchent donc pas tout le monde
      Dire le contraire c’est en fait NIER les systèmes sociaux, les rapports de pouvoir, les causes matérielles des asymétries
      et s’exonérer de réfléchir sur sa propre position dans ces rapports sociaux

      voir la petite vidéo
      Le « Racisme Anti Blancs » par Aamer Rahman – VOSTFR – (« Reverse Racism » )
      https://entreleslignesentrelesmots.blog/2015/11/09/le-racisme-anti-blancs-par-aamer-rahman-vostfr-reverse-racism/
      cordialement

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s