Défendre ou justifier

Le changement majeur est sans doute que la domination masculine ne s’impose plus avec l’évidence de ce qui va de soi. En raison notamment de l’immense travail critique du mouvement féministe qui, au moins dans certaines régions de l’espace social, a réussi à rompre le cercle du renforcement généralisé, elle apparaît désormais, en beaucoup d’occasions, comme quelque chose qu’il faut défendre ou justifier, quelque chose dont il faut se défendre ou se justifier.

Pierre Bourdieu, La domination masculine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s